Pourquoi varier les apports permet d’éviter les intolérances – Par Claire Andreewitch

Accueil . Le blog . Pourquoi varier les apports permet d’éviter les intolérances – Par Claire Andreewitch

Les Petites Pousses aident votre transition vers la bionne alimentation sans compromis pour la gourmandise 🌱

Aujourd’hui nous vous proposons un article de Claire Andreewitch sur comment la diversification alimentaire peut aider à contrer les intolérances.

Les intolérances à certains aliments ne sont pas la même chose que les allergies alimentaires. Cependant pour les personnes concernés cela peut vite devenir un casse-tête pour éviter ces aliments qu’ils n’arrivent pas à digérer. Et si une partie de la solution contre ces troubles digestifs se trouvaient dans la diversification alimentaires ? Claire Andreewitch vous expose dans cet article son analyse sur le sujet.

La_gourmandise_selon_Angie

.

« Je m’appelle Claire Andreewitch. D’origine suédoise je vis et travaille en France depuis 2006. Je suis naturopathe spécialisée dans la nutrition et la beauté holistique, professeur de yoga. La nutrition est une grande passion chez moi depuis mon plus jeune âge – mes grands parents étaient végétariens déjà à l’époque et la proximité de la nature et la valeur des aliments de qualité a toujours était important pour moi. J’étais ravie de découvrir Les Petites Pousses, et toute la famille se régale avec la richesse de saveurs et l’onctuosité de ces produits sains ! »

📷 Retrouvez la sur Instagram : @claireandreewitch

🌐 Et sur son site web : www.claireandreewitch.com

Varier les apports pour éviter les intolérances alimentaires

Les intolérances alimentaires sont de plus en plus fréquentes. Lorsque l’organisme ne peut correctement digérer, assimiler et « reconnaître » un certain aliment ou une molécule, il le/la considère comme un corps étranger et se met en mode défense – de manière plus ou moins intense selon la toxicité estimée par le système immunitaire. Un intestin fragilisé et poreux est le problème source de nos intolérances alimentaires et cela s’accentue naturellement avec l’accumulation de l’aliment en question.

Avec le gluten, le lactose fait partie des allergènes et « irritants » les plus courants aujourd’hui. Heureusement, il existe des alternatives aux produits laitiers et notamment aux yaourts qui font du bien au corps : par exemple, les desserts végétaux Les Petites Pousses !

En les combinant avec une alimentation variée, on chouchoute la flore intestinale et on peut ainsi éviter les désagréments liés aux intolérances.

.

L’importance de la variation nutritionnelles

Varier régulièrement votre alimentation est une bonne idée pour éviter les carences, les intolérances et optimiser votre santé. Différents aliments offrent des nutriments uniques pour apporter du carburant à l’organisme, et la variation nous assure un apport plus complet.

A l’inverse, si on insiste trop dans sa consommation de certains aliments des intolérances peuvent se développer. Ce processus est surtout favorisé par un intestin fragilisé et poreux. Lorsque la paroi intestinale est endommagée, cela la rend plus perméable, et c’est la porte d’entrée à de mauvaises substances dans l’organisme : de grosses molécules d’aliments non digérés, et naturellement plus de bactéries et de toxines, entrent ainsi dans la circulation sanguine au lieu d’être évacuées. C’est ici que commencent nos troubles… Les anticorps se mobilisent pour nous défendre et c’est au cours de cette lutte que des symptômes d’intolérance se manifestent.

Prenons comme exemple les produits laitiers, tels que le yaourt et le fromage, omniprésents dans la société : si on accumule du fromage blanc le matin, un dessert lacté le midi et du parmesan sur ses pâtes le soir, le corps est clairement en surcharge de molécules pro-inflammatoires. Les produits laitiers (et les céréales) créent alors un « mucus », sorte de colle visqueuse qui tapisse les tissus et empêche les cellules de fonctionner de façon optimale.

Cela fait des années que je consomme des alternatives végétales et bio pour éviter d’acidifier mon corps, préserver l’intestin et apporter des nutriments essentiels. Et mon fils aussi ! Les Petites pousses proposent une variété de saveurs à base de lait d’amande et de lait de coco…. Après le repas ou le goûter par exemple, mon petit garçon prend un dessert végétal comme le Cocorico Plaisir de coco au cacao qu’il adore. Et moi j’opte pour le Cocorico Plaisir de coco au sucre de canne. Les bienfaits au niveaux digestion et énergie se font sentir rapidement !

En effet, il est toujours plus facile de fonctionner par automatisme, et manger ce que l’on connaît et apprécie déjà, mais pour les raisons mentionnées ci-dessus, il vaut mieux changer vos aliments et vos préparations régulièrement et plus particulièrement quand il s’agit des produits laitiers et du gluten. Même si on a seulement une légère réaction immunitaire à un aliment, elle peut continuer à s’accentuer à mesure que notre consommation augmente. Ce n’est pas anodin de continuer à sur-solliciter le système immunitaire si on souhaite préserver sa santé sur le long terme.

Pensez toujours à équilibrer la flore intestinale, clé de la bonne santé

Chouchouter et équilibrer la flore intestinale est une étape incontournable si l’on souhaite être en bonne santé – et favoriser une bonne assimilation sans résistances intestinales et intolérances. Le cercle vicieux des intolérances ne peut se terminer ou être évité qu’après avoir éliminé toutes les sources de l’aliment « irritant » en question, et avec la mise en place d’un protocole pour réparer et régénérer l’intestin.

Les gestes de base pour rééquilibrer la flore intestinale

Premièrement il est important de privilégier des bons aliments naturels et biologiques qui vont pouvoir nourrir les bonnes bactéries de la flore et ainsi lutter contre les « mauvaises ». Tout comme les mauvais aliments contribuent au déséquilibre de la flore, les bons aliments vont favoriser son équilibre. Pensez aux “prébiotiques” (ail, oignon, banane, etc.) qui vont favoriser la croissance ou l’activité des bonnes bactéries dans l’intestin et les “probiotiques” (légumes lactoferméntés, tempeh, miso, etc.) qui sont des micro-organismes bénéfiques pour notre vitalité et la bonne santé intestinale. Pour un effet optimal de rééquilibrage de la flore, on associe les deux dans son alimentation au quotidien.

Préparez-vous de bonnes recettes végétales, riches en légumes de saison pour nourrir votre flore ! J’aime par exemple me faire une petite entrée de légumes lactofermentés suivi d’une soupe ou d’un velouté : cette soupe vegan au potimarron préparée avec des Petites Pousses coco est absolument délicieuse !

Évitez également les principaux aliments qui perturbent l’équilibre de la microbiote. On limite les aliments industriels trop transformés, les produits laitiers dont on a parlé, la viande rouge, l’alcool, et les sucres et céréales raffinés qui sont des produits difficiles à digérer et qui fatiguent l’organisme, l’acidifient et qui laissent des résidus toxiques parfois difficiles à éliminer.

Il y a des recettes simples à réaliser chez soi pour manger sain et gourmand à la fois. L’une de mes armes secrètes pour éviter le fromage ou encore les tartinades industrielles pleines de lactose et additifs c’est le houmous vegan réalisé avec un brassé coco Les Petites Pousses ! Une fois que nous avons une base comme dans la recette ci-dessus, on peut la décliner à l’infini avec les épices et saveurs que l’on aime. Je garde toujours un pot prêt à l’emploi dans mon réfrigérateur.

Il y a tant d’alternatives délicieuses ET saines aujourd’hui ! L’alimentation doit rester un plaisir pour bien nourrir le corps… Notre recette gagnante pour éviter les carences et optimiser la santé, c’est de chouchouter la flore et de varier les apports nutritionnels avec des aliments frais et naturels. La nature nous apporte une multitude de sources variés et délicieuses tout au long de l’année, profitons de toutes les couleurs, toutes les saveurs… Chaque couleur et chaque saveur son « code nutritionnel ». Mangeons « l’arc-en-ciel » pour plus de plaisir et de vitalité jour après jour !

Claire Andreewitch

De vrais ingrédients végétaux, hummm !

Brassé coco nature
Brassé coco nature
Brassé coco mangue passion
Brassé amande original
Brassé coco vanille
Brassé coco cacao

A VOS CUILLÈRES LES NOUVEAUX GOURMANDS !

Aucun avis pour l'instant, soyez le premier à donner le votre.

Laisser un commentaire